lundi 19 septembre 2016

crochet rond?!?

Premier essai de crocheter en rond: une manique pour pour la casserole de notre tournée vélo/camping cet été.

Fil natura medium de DMC, super doux et agréable à crocheter. J'avais les couleurs en stock (acheté chez Kaléidoscope il y a un moment) et le hasard a fait qu'elles s'associent parfaitement bien avec la casserole en émaille vintage de chez Ikea - monsieur m'a prise pour une folle, mais tant qu'à faire campant ave style, non? :)...

Un chouette projet crochet qui va vite, par contre le côté "rond" reste à travailler, ça gondole de partout! La photo - prise en pleine utilisation :) - le montre moins bien, mais j'ai dû faire trop d'augmentations ou pas au bon endroit. C'est utilisable malgré tout, c'est juste un peu dommage. Faut que j'en fasse une deuxième pour voir si je m'améliore....

................................
first attempt of crocheting in round: a potholder for our "casserole" during our bike/camping tours this summer... love the colors, the yarn, but have to improve the "roundness" :)... we'll see how the second might turn out...

mercredi 14 septembre 2016

"l'atelier moulage", un trésor caché...

Avec l'école de mlle E juste en face des ateliers je ne pouvais pas ne pas reprendre le billet sur l'atelier de moulage.

On ne le soupçonne pas de l'extérieur mais le Musée Royal d'Art et d'Histoire situé au Cinquantenaire abrite dans un de ses bâtiments une incroyable caverne d'Ali Baba: l'Atelier de moulage.
J'ai eu l'occasion d'y faire un tour avant noël - c'est dire si ce billet date... ceci explique aussi pourquoi mlle E a encore l'air si mini sur les photos :)... - avec une amie.
En poussant la porte on se trouve nez à nez avec une des plus grandes collections de moules en Europe! Des salles pleines du bas au plafond stockant tout type de moules, bustes, sculptures, grands, petits... Mes photos ne le reflètenet pas bien, mais c'est impressionnant!

Le jour où nous y sommes allées, un mardi matin, on avait de la chance, car parmi les bénévoles passionnés qui y travaillent en plus des restaurateurs professionnels, une dame nous a fait une petite visite des lieux. Elle nous a montré les différents types de moules, le processus du moulage ainsi que l'atelier où ils les fabriquent. 
On a même vu en "live" le moulage d'un petit bonhomme celui du Tintin L'oreille cassée. La scultpure originale se trouve dans la collection du musée. D'ailleurs un de ses petits bonhommes a fini chez nous, un cadeau pour monsieur, grand fan du musée et de cette sculpture... - on peut acheter directement des moulages à la boutque de l'atelier. L'oreille cassée est généralement en stock (et en version plâtre nature à un prix tout à fait correct), pour les pièces plus grandes ou plus rares il faut passer commande.

Vraiment n'hésitez pas à franchir la porte, même si vous n'avez pas besoin d'une reproduction. L'entrée est gratuite, l'équipe accueillante et si ils ont les temps ils vous font visiter un peu et vous expliquent le travail. C'est un lieu insolite, un vrai voyage dans le temps et on y découvre un véritable savoir-faire qu'on ne connaît pas tel quel.

L'atelier est également ouvert pendant les journées du patrimoine à Bruxelles le week-end prochain, 17-18 septembre, durant lesquelles il y a des visites explicatives.


vendredi 9 septembre 2016

simple things #3

 les matins de septembre sans pluie avec le soleil qui essaie de se frayer un chemin à travers la légère brûme matinale, la ville qui semble encore assoupie, sont parmi mes préférés... ils dégagent un calme, une sérénité qui donnent de l'énergie - un "everything is possible" en somme... 
Et chez vous ils sont comment les matins - brumeux, pluvieux ou aussi un soupçon de indian summer?
doux vendredi...
........
brussels september mornings how I love them - sunny, a bit chilly, city still quiet... giving you a feeling of "everything is possible"somehow... how are your mornings? 

mercredi 7 septembre 2016

éloge de la sieste...

Première rentrée pour mlle E (déjà!). Voilà qu'elle prend le chemin de l'école comme ses frères, bon que Mat 1 mais quand même :)...
Elle est très fière de pouvoir partir avec son petit sac-à-dos tous les matins, même si elle est un peu déçue de ne pas encore être à la "gran" école comme eux.

Pour le temps de sieste il lui fallait un petit coussin. On est allé piocher ensemble dans le stock tissus pour lui faire une housse de coussin un peu comme celle-ci. A ma grande surprise elle n'a pas du tout choisi les tissus fleuris, roses - pourtant à table ça doit toujours être le verre "rose ou lilas". Tant mieux, je trouve que l'association qu'elle a choisi est douce et met de bonne humeur.
tissus avec les balaines de Michael Miller (ramené il y a un bail de chez Julija je crois),
tissus à pois destockage chez mon amie Cla (tu vois tes chutes mes servent :)...),
même le coussin était de stock (je crois qu'il vient du chien vert), ainsi que le zip. 100% stash less !
Le prénom c'est à l'aide d'un pochoir et un stylo "Pébéo touch textile". Le résultat n'est pas archi propre, c'est un peu collant et glossy, mais ça fait l'affaire. Mini couac lors de la pause du zip, je devais être fatigué, je l'ai mis en "haut" du coussin et pas en "bas", enfin en haut de la tête; si on tourne le zip vers le bas alors le prénom est sur la tête... c'est un peu dommage, mais quand je m'en suis aperçue je n'avais pas le courage de défaire et recommencer.
De toute façon mlle E adooooore son nouveau coussin! La preuve ci-dessous, avec la vieille couverture polaire de ses frères - oui du coup j'ai laissé tomber de coudre une couverture, tellement elle adore celle-là...
...........
number three just started kindergarden and needed a cushion for the afternoon nap's at school; she found her happiness amongst the fabric stash :) to my surprise she didn't choose any pink our flowery fabrics... love the combination she chose; I put her name with a textile paint on one side; she was very happy with the result and apparently really naps well (maybe due to the cushion?? :) who knows);

lundi 5 septembre 2016

ma petite reine la suite...

Cette fois-ci c'est la petite reine de petit loup. Pour nos randos-vélo de l'été il lui fallait absolument un nouveau vélo. L'ancien était devenu trop petit. En plus petit loup voulait un porte-bagage et des protèges roues (il en avait assez d'avoir la boue plein les fesses comme avec l'ancien). On a trouvé un beau modèle de Puky chez VéloPhil à Bruxelles (très bon conseil et beau matériel) en vert flashy, il adore!
Seul bémol pour lui: le vélo c'était son cadeau d'anniversaire avancé, c'est toujours un peu difficle quand le jour J il n'y a plus de graaaaand cadeau...

Avec nouveau vélo et randos en vue, il voulait aussi des sacoches pour pouvoir transporter des choses comme nous.
Puisque ce ne sera pas encore son vélo définitif, on n'a pas voulu investir dans des sacoches genre Ortlieb pour lui. De toute façon elles sont encore trop grandes pour son vélo. Du coup il a passé commande auprès de moi... 

Toujours le même coton ciré de chez Ikea, doublé avec du coton de chez eux pour plus de tenue. Pour la taille je me suis basée plus ou moins sur une boîte de cornflakes pour la largeur et profondeur. Du velcro pour fermer et j'ai laissé deux grandes bandes devant pour pouvoir ajuster la fermeture en fonction de la "cargaison". Pour les attaches au porte-bagage j'ai pris les restes d'une sangle et re- du vélcro pour fixer. (le tout de mon stock, vive le stash less :)!!)
Bien sûr ces sacoches ne peuvent pas transporter des quantités ni du poid comme les sacoches Ortlieb, mais pour le vélo de petit loup ça a fait l'affaire. Pendant la rando c'est lui qui transportait les assièttes, gobelets et couverts ainsi que leur jeu de cartes, un petit livre et lampe de poche. Pas mal non? En tout cas il était très très content!! Et cerise sur le gâteau elles ont tenu!! Comme quoi le velcro ça fixe pas mal.

Voici le tout "en situtation" lors d'un des rares moments d'averses (qui n'a pas duré, heureusement!) où on a dû s'abriter rapidement sous un pommier - très accueillant, il y avait des chaises et tout sur place pour les cyclistes en recherche de protection... je sais on ne dirait pas qu'il pleut des cordes sur la photos :)...

........
a pair of saddle bags for number 2's new bike so that he could also carry some "luggage" during our summer cycle tours... same fabric as the seat cover, some "scratch" to close and fix it on the bike; there small but work perfectly fine! and he obviously loves the flashy color :)!

vendredi 2 septembre 2016

ma petite reine...

Je triche un peu, c'est ma "petite reine" de vacances, mon vélo à Bruxelles est nettement moins beau, enfin je trouve. Celle qui se trouve dans la maison familiale à Lüneburg et avec laquelle déjà mon arrière-grand-mère et ma grande-tante roulait. 
Elle est sublime, non? En plus elle est vraiment dans son "jus". Il y a quelques années on a juste fait un grand check-up avec remplacement de pneus et co et depuis elle roule nickel! J'adore son guidon avec la grande lampe devant, un peu comme les vélos hollandais, et surtout de pouvoir freiner la roue arrière encore avec les pédales, je trouve ça beaucoup plus agréable que les deux freins au guidon.

Cet été c'était rando' en vélo avec les loups. Tout le monde a été conquis et ça nous a donné des idées pour d'autres trajets vélo l'année prochaine! On a suivi une partie du circuit vélo le long de l'Elbe (et aussi dans la Lüneburger Heide) que je ne peux que conseiller à toutes les familles aussi bien avec de grands ou petits enfants. C'est assez plat, vraiment adapté aux familles (on a eu un accueil sympa partout où on s'est arrêté), et en plus on traverse une région sublime! C'est très très apaisant comme paysage.

Et du coup juste avant de partir j'ai équipé nos quatre vélos avec une housse pour la selle. Comme ça en cas de pluie (c'est quand même l'Allemagne du nord), ni vu ni connu on remonte sur un vélo sec. Elles ont servi, mais pas trop, on a eu majoritairement du beau temps. A mon avis elles serviront plus à Bruxelles :)...

Pour la réalisation j'ai pris la mesure de la longueur et largeur de la selle. Puis j'ai fait un "dessin" de la selle en posant la papier patron dessus pour avoir un modèle du haut de la housse. 
Pour nos vélos adultes, et aussi celui de grand loup dont la selle est assez grande, c'était 25cm de longueur (de la pointe à l'arrière de la selle) et 20cm de largeur là où la selle est la plus large pour les fesses. Avec une bande de 80cm de long et 10cm de large qu'on fixe tout autour de la partie haut.
Pour le vélo de petit loup c'était 23cm de longueur et 15cm de largeur et une bande de 73cm long et aussi 10cm de large. 
J'ai eu des petits plis par ci et par là en fixant la bande (fixer du droit sur du rond tout un défi...) au haut, mais ça ne gène pas, puisque tout le haut se fronce de toute façon légèrement sur la selle. En bas de la bande de 10cm j'ai fait un rentré simple dans lequel j'ai glissé l'élastique.

J'ai utilisé du coton ciré de chez Ikea de mon stock (initialement prévu pour remplacer la nappe ciré qui protège la table de jardin), qui est parfait pour cela, car pas trop épais à coudre.

Ces housses en orange vitaminé ont fait beaucoup de heureux parmi les loups :)!

........

Just before starting our bicycle-hike-tours this summer, i've made four cover-ups for the saddles in an flashy orange fabric from Ikea that is kind of rainproof on one side (it's the fabric that is intendend for tablecloths)... they turned out really fine and will still be useful for our usual Brussels autumn-winter weather... needless to say the kids loved the color :)...

mercredi 31 août 2016

la passion du train...

Ca faisait un moment qu'on l'avait promis aux enfants: un tour en vieux train. Pendant ces vacances à Lüneburg ce fut enfin chose faite. Quel plaisir partagé (nous sommes tous un peu fana des anciens moyens de transports - vieux trains, trams, bus...)! Pendant une heure on a traversé à une vitesse hors du temps la campagne et les villages, des arrêts au milieu de nulle part sans gare avec juste un point d'arrêt, absolument extra!!
Les loups ont trainé sur la plateforme externe, mlle E a "gribouillé" à l'intérieur avant de s'endormir (chose rare quand nous sommes en route) sur les genoux de monsieur au son du clic-clic de mes aiguilles à tricoter et du ronronnement du train...